Les Révolutions Russes de 1917

 

L’année 2017 marquera le 100ème anniversaire des Révolutions Russes. Tobie Mathew nous parle ici de sa collection personnelle d’images liées à ces évènements. Ces images sont exclusivement disponibles chez Bridgeman Images.​

 

 

Il y a quelque chose d’extraordinaire dans le fait de regarder des images historiques d’évènements si dramatiques : le frisson d’exaltation qui traverse les âges, le chaos et la confusion de l’époque qui revivent sur un écran ou en images. Ces quinze dernières années, beaucoup de mon temps et de mes ressources ont été consacrés à créer cette collection d’images originales, d’archives et de documents qui, je l’espère contribueront à retracer l’histoire des développements sociaux et politiques de la Russie Impériale et Soviétique et à donner une image plus humaine du Mouvement de Libération.

Carte de visite reproducing an artist's impression of the assassination of Russian Tsar Alexander II in 1881, 1880-89, Russian School, (19th century) / Private Collection / Photo © Tobie Mathew Collection

 

 

Russian postcard caricature showing the aftermath of a demonstration during the 1905 Revolution, c.1906, Russian School / Private Collection / Photo © Tobie Mathew Collection
 

 

 

Au début du 20ème siècle, les cartes postales deviennent la principale forme de propagande visuelle de l’opposition. Caricatures satiriques, photographies et cartes postales politiques sont produites en masse pendant la Révolution de 1905 et les années qui suivent. Ces différents supports sont alors utilisés pour diffuser des messages anti-gouvernementaux et pour lever des fonds pour les groupes d’opposition. La production de cartes postales devient si lucrative que des entreprises commerciales s’y adonnent également quelque temps : c’est l’époque qu’un journaliste qualifiera « d’orgie de publication ».

 

 

Vers 1910, le pouvoir impérial réussit à stopper la production de cartes postales politiques en Russie, mais elles reviennent en force après la Révolution de Février et le renversement du Tsar Nicolas II. Une fois encore, les cartes postales s’avèrent être un puissant outil de propagande, utilisé pour désacraliser la monarchie aux yeux du peuple et pour établir un récit historique des évènements récents. Les cartes postales sont aussi des souvenirs simples et bon marché grâce auxquels les gens pouvaient se rappeler ces moments de bouleversement. 

 Russian photographic postcard depicting an overturned statue of Tsar Nicholas II in during the February Revolution, 1917, Russian Photographer / Private Collection / Photo © Tobie Mathew Collection

 

 

C’est à cette époque qu’apparaissent les premiers posters grands formats au service de la Révolution. Ci-dessous une affiche électorale du Parti Socialiste Révolutionnaire créée pour les élections à l’Assemblée Constituante.  

 

Russian Propaganda Poster promoting the Socialist-Revolutionary Party ahead of upcoming Constituent Assembly Elections, 1917, Unknown photographer (20th century) / Private Collection / Photo © Tobie Mathew Collection / Bridgeman Images

 

Leaflet announcing the Overthrow of the Russian Provisional Government and the Coming to Power of the Bolsheviks, 1917,  Russian School/ Private Collection / Photo © Tobie Mathew Collection / Bridgeman Images

 

 

 

 

Après des mois de mécontentement grandissant, les Bolchéviques arrivent à leurs fins. Tôt dans la matinée du 7 novembre, le Palais d’Hiver est pris d’assaut. Bien avant la prise de contrôle effective de la ville, Lénine rédige une brève annonce écrite déclarant que le Gouvernement a été renversé. Cette annonce, document fondateur de l’état soviétique, est rapidement imprimée en de multiples exemplaires et distribuée dans la ville. Regardez bien les différentes polices de caractères : il était en réalité impossible d’en trouver de semblables assez rapidement. 

 

 

 

Les premières photographies de la Russie reproduites sous le régime bolchévique sont également publiées sous forme de cartes postales. Cette image rare tirée d’une série montrant l’enterrement des victimes de la ‘Grande’ Révolution d’Octobre (appelée ici « soulèvement du 28-30 Novembre »), est considérée comme la première image de la Russie Soviétique.

Russian Postcard Depicting the Funerals of The Victims of The Bolshevik Revolution, 1917 (postcard), Russian Photographer / Private Collection / Photo © Tobie Mathew Collection

 

La conquête de Moscou est bien plus sanglante que celle de Saint Pétersbourg, causant des dommages irréversibles à la cathédrale Saint Basile et au Kremlin. Ces deux cartes postales photographiées par A.F. Dorn montrent l’ancienne capitale dans les jours qui suivent la prise de pouvoir de Lénine.

 

Russian Postcard Showing Damage to the Kremlin's Beklemishev Tower Following the Bolshevik Revolution In Moscow, 1917, A. F. Dorn / Private Collection / Photo © Tobie Mathew Collection
Russian Postcard Depicting Damage Done to Saint Basil's Cathedral During the Bolshevik Takeover of Moscow, 1917 (b/w photo), Dorn, A. F. (fl.1917) / Private Collection / Photo © Tobie Mathew Collection

 

Portrait of Soviet Leader Vladimir Lenin, 1918 (colour litho), Russian School / Private Collection / Photo © Tobie Mathew Collection

 

 

 

 

 

Aucune image de propagande de Lénine n’est publiée avant 1917. Les éditeurs utilisent donc toutes les images qu’ils trouvent, dont de nombreux portraits aujourd’hui peu connus. Certains utilisent même la photo de son dossier judiciaire. En 1918, Moisei Nappelbaum réalise ce qui est sans doute la photo la plus connue de Lénine. A partir de là, ce portrait formel devient la représentation canonique de Lénine pour la propagande soviétique. 

 

 

Les portraits de groupe de leaders bolchéviques sont rares, en grande partie à cause de la répression de beaucoup d’entre eux sous Staline. Trotski est particulièrement visé par la censure, mais plus largement, il est dangereux de posséder toute image sortant de la ligne du parti. La carte postale, qui fait référence à la prise de pouvoir bolchévique en se trompant de date, montre les limites des récits officiels soviétiques.

Russian Postcard Depicting The Leaders Of the Soviet Government, 1917, Russian School / Private Collection / Photo © Tobie Mathew Collection

 

German Postcard Showing Soviet Official Lev Kamenev Arriving for the Brest-Litovsk Treaty Negotiations, 1918, Russian Photographer / Private Collection / Photo © Tobie Mathew Collection

 

 

 

Afin d’honorer le slogan révolutionnaire ‘Paix, Pain, Patrie’, les Bolchéviques œuvrent pour la paix et conformément aux termes du lourd Traité punitif de Brest-Litovsk, la Russie céde temporairement une partie de ses territoires à l’Allemagne. 

 

 

 

 

 

Le retrait des troupes de la Première Guerre Mondiale permet à l’URSS de se concentrer sur ses ennemis internes et une fois de plus, les cartes postales s’avèrent être un puissant moyen de diffusion des récits de propagande qui montrent la Russie comme un paradis ouvrier menacé par d’avides capitalistes et leurs mercenaires.

Soviet Propaganda Postcard Depicting a Fat Capitalist Hoarding Money, c.1919, Viktor Nikolaevich Deni / Private Collection / Photo © Tobie Mathew Collection

 

Russian Anti-Bolshevik Postcard Satirising the Soviet Leader Vladimir Lenin, 1918, Russian School / Photo © Tobie Mathew Collection

 

 

 

 

Les cartes postales furent aussi utilisées par l’opposition. Cette image exceptionnellement rare qui montre Lénine en ivrogne incapable de diriger le pays est créée par un groupe anti-bolchévique vers 1918. 

 

La Guerre Civile cause d’immenses destructions à travers l’Empire. Personne n’est épargné, du plus petit paysan aux anciennes têtes couronnées. En juillet 1918 l’ordre est donné d’exécuter la famille Impériale. Cette carte postale et cette photo montrent la Maison Ipatiev, lieu de l’exécution.

 

The Ipatiev House in Ekaterinburg, where Tsar Nicholas II and the other members of the Russian Imperial Family were murdered, 1918, Unknown photographer / Photo © Tobie Mathew Collection
The Ipatiev House in Ekaterinburg, where Tsar Nicholas II and the other members of the Russian Imperial Family were murdered., 1918, Unknown photographer / Photo © Tobie Mathew Collection

 

La plupart des membres de la famille Romanov sont tués, mais certains réussirent à s’échapper. Le document ci-dessous est une liste de contrôle utilisée à bord du HMS Lord Nelson, un navire de guerre britannique sur lequel les membres survivants de la famille Romanov et leur entourage fuient en 1919.

 

List of Russian Royal Family On Board H.M.S. Lord Nelson and H.M.S. Marlborough, Royal Navy, 1919, English School, (20th century) / Private Collection / Photo © Tobie Mathew Collection

 

L’année prochaine, cet anniversaire sera certainement utilisé à des fins politiques. Mais il nous permet également regarder dans le rétroviseur et de porter un regard différent sur l’histoire.

 

En savoir plus

Voir toutes les images de la collection Tobie Mathew : du nouveau contenu est ajouté constamment

En Images : les Evénements qui menèrent à la Révolution Russe de 1917

Romanov, Rebelles et Révolutions : L’Histoire de la Russie en Film

 


Retour en haut de la page