Centenaire traversee de la Manche par Louis Bleriot

On fête cette année le centenaire de la traverse de la Manche par Louis Blériot, génial constructeur d’avions et premier pilote français détenteur du brevet de pilote en 1910. 

 

 

Né en 1872 à Cambrai, Louis Blériot sera diplômé de l'École Centrale et devient ingénieur avant de connaître un succès certain dans la fabrication de phares à acétylène pour l'industrie automobile alors en pleine expansion. Grâce aux gains qu'il acquiert avec ses phares pour automobile, il se lance dans la fabrication d'un premier modèle d'aéroplane, un oiseau mécanique à ailes battantes, de 1,50 m d'envergure, pesant 10 kilos et mû par un moteur léger à acide carbonique de son invention. En janvier 1901, ce modèle s'envole. Puis les modèles se succèderont et voleront toujours avec plus de succès comme le 31 octobre 1908, où il effectue le premier voyage touristique aérien, entre Toury à Artenay. Ou encore en juin 1909, quand il réalise le premier vol avec deux passagers : le Brésilien Santos-Dumont et le Français A. Fournier dans son Blériot XII.
La course pour être le premier à rejoindre la Grande-Bretagne par la voie des airs fait rage en ce mois de juillet 1909. Louis Blériot est le premier à traverser la Manche, le 25 juillet 1909 en décollant au lever du soleil, condition exigée par le Daily Mail qui est à l'origine du défi et lui remettra la somme mise en jeu de 25 000 francs or. Malgré une blessure au pied, la traversée s'effectuera en 37 minutes, ralliant Les Baraques, près de Calais, à Douvres, aux commandes du Blériot XI qu'il a conçu en collaboration avec Raymond Saulnier, équipé d'un moteur 3 cylindres développant 25 chevaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Retour en haut de la page